Concertation régionale du spectacle vivant en Rhône-Alpes

ASSEMBLEE GENERALE DES PROFESSIONNELS DU SPECTACLE VIVANT
DE LA REGION AUVERGNE-RHÔNE-ALPES
du lundi 10 Octobre 2016
à la Comédie de Saint-Etienne
-> compte rendu


ASSEMBLEE GENERALE DES PROFESSIONNELS DU SPECTACLE VIVANT
DE LA REGION AUVERGNE-RHÔNE-ALPES

lundi 10 Octobre 2016
à la Comédie de Saint-Etienne

Pour la construction concertée d'une politique
culturelle en Auvergne-Rhône-Alpes

Depuis janvier 2016 les régions Auvergne et Rhône-Alpes ont fusionné en une seule grande Région, suite aux réformes territoriales conduites par l'Etat, qui ont également redistribué le champ des compétences des collectivités territoriales dont les secteurs d'intervention sont désormais strictement encadrés.

Pour autant le caractère transversal du champ culturel a fait l'objet d'une exception, puisque ce domaine se voit clairement doté désormais d'une compétence partagée et d'une responsabilité exercée conjointement par les collectivités territoriales et l'Etat. Bonne nouvelle pour le secteur des arts et de la culture, à condition toutefois que les élus s'emparent pleinement de cette responsabilité conjointe, prennent conscience des enjeux d'une politique culturelle concertée entre les collectivités et l'Etat et engagent un dialogue constructif avec le secteur professionnel.

D'autres grandes régions, comme Les Hauts-de-France ou Grand Est, ont engagé ce processus. Nous espérons que cette assemblée marquera l'ouverture d'un travail similaire en Auvergne-Rhône-Alpes.

La construction concertée d'une politique culturelle reste plus que jamais nécessaire, en raison de la mise en œuvre des lois de décentralisations, mais aussi en raison de la fragilisation du secteur des arts et de la culture liées à l'accroissement des retraits des interventions publiques ces dernières années.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes est la deuxième grande région par sa population et son PIB après l'Île-de-France. Elle est aussi productive d'une grande diversité de créations artistiques et de projets culturels qui contribuent à la dynamique de rayonnement et de développement de ses territoires, au plus proche de la population et des publics. Les artistes et acteurs culturels qui la composent sont prêts à poursuivre la réflexion qu'ils ont déjà engagé autour de leurs pratiques et des questions qui se posent dans ce contexte de mutations institutionnelle, économique et sociétale. Cette réflexion ne peut se poursuivre sans la participation des responsables des politiques publiques.

C'est pourquoi La Plateforme des Acteurs du Spectacle Vivant en Auvergne-Rhône-Alpes appelle l'ensemble des professionnels du spectacle vivant, les élus responsables des politiques publiques, les techniciens des collectivités et de l'Etat en charge des affaires culturelles à participer à une journée de réflexion, de dialogue et d'échange dans la perspective de la construction concertée d'une politique culturelle sur le territoire Auvergne-Rhône-Alpes.

Ce processus nous engage tous, vers un projet de société et de territoire pour que les arts et la culture, dans leur diversité, aient toute leur place.

COMMUNIQUÉS DE PRESSE

Lyon, 15 Juillet 2016

LES ARTISTES ET ACTEURS CULTURELS D’AUVERGNE-RHÔNE-ALPES APPELLENT À LA CONCERTATION

La Plateforme des Acteurs du Spectacle Vivant en Auvergne-Rhône-Alpes appelle le Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes à engager un processus de concertation pour la construction de la politique culturelle du territoire. Elle rappelle que cette concertation avec les acteurs de la création artistique pour la conduite d’une politique de service public est dorénavant inscrite dans la Loi sur la Liberté de la Création, de l’Architecture et du Patrimoine, récemment promulguée (article 3 de la Loi).

La Plateforme regrette l’absence de réponse du nouvel exécutif régional à sa proposition de mettre en place une instance de concertation territoriale pérenne sur les politiques culturelles publiques.

Afin de relancer ce processus de concertation engagé depuis deux ans avec l’ensemble des réseaux, organisations et syndicats du spectacle vivant, elle appelle tous les acteurs du spectacle vivant en Auvergne-Rhône-Alpes à participer à

L’Assemblée générale des acteurs du spectacle vivant en Auvergne-Rhône-Alpes le 10 octobre 2016 à la Comédie de Saint-Etienne (accueil à 9h30)

Plus que jamais, dans ce contexte de mise à mal des valeurs culturelles, la réflexion collective est nécessaire.

S’inscrire ici


Lyon, 7 juillet 2016

La Plateforme des Acteurs du Spectacle vivant en Auvergne-Rhône-Alpes apprend le résultat du vote de la Commission Permanente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes du 7 juillet 2016 et constate une nouvelle dégradation des moyens accordés aux équipes et aux structures culturelles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce vote se traduit notamment par une baisse de subventions de 400.000 € pour les compagnies régionales, par une diminution des aides accordées aux festivals, par une coupe drastique dans les moyens alloués aux dispositifs de diffusion et de médiation, ou encore par l’abandon de l'accompagnement à l'international.

Il met en péril le maillage culturel territorial de notre région et les acteurs directement concernés. Mais surtout, il déroute l’ensemble de la communauté artistique et culturelle qui fait face à des décisions qui semblent arbitraires et ne relever d’aucun critère connu ou revendiqué.

Quelle est la nouvelle politique culturelle de la Région Auvergne-Rhône-Alpes ?

Les syndicats, réseaux et fédérations de La Plateforme des acteurs du spectacle vivant Auvergne-Rhône-Alpes (juillet 2016)


Lyon, 5 Juillet 2016

POUR UNE POLITIQUE PUBLIQUE DE LA CULTURE

Depuis 2014, sur notre territoire, de nombreuses décisions émanant de plusieurs collectivités publiques en région Auvergne-Rhône-Alpes remettent en cause l’idée même d’une politique publique de la culture en faveur de la liberté de création artistique et de l’émancipation des personnes.

Ici et là, les moyens budgétaires affectés à la culture se réduisent : - Des villes comme Lyon, Grenoble, Vienne, Décines-Charpieu, diminuent le financement de plusieurs structures culturelles. - Les Départements de l’Ain, de l’Allier, de l’Ardèche, du Cantal, du Puy-de-Dôme, du Rhône, de la Savoie, de Haute-Savoie et la Métropole de Lyon réduisent leurs budgets 2016 pour la culture (de 3 à 15 %). - La nouvelle Région Auvergne-Rhône-Alpes prévoit une diminution de 10% de son budget culture pour l’année 2016.

Les économies budgétaires auxquelles de nombreuses collectivités se disent contraintes prévalent de plus en plus à la construction d’une politique culturelle.
Ce recul budgétaire s’accompagne trop souvent d’ingérence dans les programmations qui mettent à mal les principes de liberté de création et de programmation artistique.
C’est de plus en plus la réalité même d’un service public de la culture qui disparaît.

Ce reflux général a des conséquences désastreuses :

  • Des festivals, des théâtres et autres salles de spectacle doivent limiter leur programmation et licencier des personnels nécessaires à leur activité ;
  • Les institutions culturelles subissent une diminution de leurs budgets au détriment de la production et de la diffusion de spectacles ;
  • Les compagnies et équipes artistiques ajournent ou suppriment leurs projets de création ou de diffusion et s’enfoncent dans la précarité ;
  • Les outils nécessaires à la permanence artistique et culturelle sur les territoires sont remis en cause. Tout ceci prive les publics, au mieux d’une diversité culturelle et au pire d’une présence de l’art sur leur territoire.

La Plateforme des acteurs du spectacle vivant en Auvergne-Rhône-Alpes qui regroupe 18 réseaux, syndicats et fédérations,

  • demande à toutes les collectivités publiques de la région de mettre en œuvre une politique publique de la culture qui s’inspire de sa valeur universelle. Car la création artistique et la culture participent du bien commun et contribuent à l’émancipation de tous.
  • demande qu’à tous les niveaux, le soutien financier des collectivités publiques en matière culturelle ne fléchisse pas et puisse se développer dans l’avenir.
  • demande à être reconnue comme un partenaire de la concertation dans la construction nécessaire des politiques publiques de la culture afin de contribuer avec l’ensemble des acteurs du secteur, avec les collectivités et avec l’Etat à l’élaboration d’un Plan pour la Culture en Auvergne-Rhône-Alpes.

Lyon, 6 octobre 2015

Création de La Plateforme des acteurs du spectacle vivant Auvergne-Rhône-Alpes

Créée sous l’impulsion d’organisations syndicales, fédérations et réseaux professionnels du spectacle vivant en septembre 2015, La Plateforme des acteurs culturels du spectacle vivant Auvergne-Rhône-Alpes s’est donnée pour objectif de promouvoir une ambition forte en matière de politiques culturelles et de travailler à leur co-construction à l’échelle du territoire régional.

Cette nouvelle Plateforme est le fruit de la concertation régionale du spectacle vivant en Rhône-Alpes menée en 2014-2015 par ce même collectif d’organisations professionnelles avec le soutien logistique de la Nacre (Agence culturelle régionale). Une année de chantiers de réflexions sur les enjeux du secteur du spectacle vivant, réunissant acteurs culturels, représentants des collectivités territoriales et de l’Etat, dans le contexte de mutation du paysage institutionnel en cours et de remises en cause des politiques culturelles fortement préoccupantes. La place de l’art et de la culture dans la vie démocratique française est essentielle et doit être reconnue dans les politiques mises en œuvre par les collectivités publiques. C’est à cette tâche que la nouvelle Plateforme a décidé de s’atteler pour défendre sur le territoire de la grande région Auvergne – Rhône Alpes de nouvelles bases de coopération pour le soutien à l’art et la culture. Dès à présent le comité de pilotage de la Plateforme se met en ordre de marche et propose dans l’actualité électorale de cet automne de rencontrer les candidats têtes de listes aux élections régionales afin qu’ils puissent exprimer publiquement leurs propositions en la matière.

Au-delà, la Plateforme revendique qu’une instance de concertation pérenne soit instaurée, rassemblant l’ensemble des collectivités et des acteurs de la société civile dans le cadre des évolutions de compétence des partenaires publics. C’est dans ce sens qu’elle poursuivra dans les prochains mois les échanges et les rencontres avec l’ensemble des partenaires concernés, élus et représentants de l’Etat.

Organisations professionnelles
membres de la plateforme au 1er janvier 2017

  • AFO : Association Française des Orchestres
  • CMTRA : Centre des Musiques Traditionnelles Rhône-Alpes
  • La Fédé : Fédération des Arts de la Rue Rhône-Alpes
  • FEVIS : Fédération des Ensembles Vocaux et Instrumentaux Spécialisés
  • Futurs Composés : réseau national de la création musicale
  • Grand Bureau : Le nouveau réseau des acteurs des musiques actuelles en Auvergne-Rhône-Alpes
  • Groupe des 20 : Réseau de scène publiques en Auvergne-Rhône-Alpes
  • Jazz(s)RA : Plateforme des acteurs du Jazz en Auvergne-Rhône-Alpes
  • Le Maillon : Fédération Rhône-Alpes du réseau Chaînon/FNTAV - Fédération des Nouveaux Territoires des Arts Vivants
  • Les Forces Musicales : Syndicat professionnel des opéras, orchestres, festivals d'art lyrique et musique classique
  • Profedim : Syndicat professionnel des Producteurs, Festivals, Ensembles, Diffuseurs Indépendants de Musique
  • RACCOR : Rassemblement des Collectifs et Compagnies Rhône-Alpes-Auvergne
  • SCC : Syndicat des Cirques et Compagnies de Création
  • SMA : Syndicat des Musiques Actuelles
  • SNSP : Syndicat National des Scènes Publiques
  • SYNAVI Rhône-Alpes : Syndicat National des Arts Vivants Rhône-Alpes
  • SYNDEAC : Syndicat National des Entreprises Artistiques et Culturelles

Qui peut faire partie de la Plateforme ?

  • Représenter un réseau professionnel structuré ayant des adhérents en région Rhône-Alpes et/ou Auvergne
  • Etre signataire de la déclaration du 20 mai 2015
  • Etre actif : envoyer un représentant aux réunions, contribuer aux actions, …

Documents à télécharger

Document de synthèse 2016 de la concertation

Rapport de synthèse des 5 ateliers de réflexion menés de décembre 2014 à janvier 2015

Déclaration du 20 mai

Nous contacter

contact@plateforme-spectacle-vivant.com

Plateforme des acteurs
du spectacle vivant
Auvergne/Rhône-Alpes

c/o La Nacre
33 cours de la Liberté
69003 LYON